fbpx

Célimène Weber

Le blog de l’Etoile

Ma mère a toujours voulu m’appeler Etoile. Elle disait à mon père «il existe bien des Stella, Stellina, Estelle... alors pourquoi pas Etoile?». Mon père a ouvert des grands yeux ronds de chouette et a mis son veto. Ils ont fini par trouvé un accord: Etoile serait mon deuxième prénom. Ainsi, j’ai été baptisé Célimène, Etoile!Célimène Weber et le blog de l'étoile

Ma vie a été, dès mon plus jeune âge, un vrai parcours du combattant. Il y en a qui ont besoin de faire des «Ironman», des «Spartan race», et toutes autres sortes de courses à obstacles permettant de se prouver je ne sais quoi. Je n’en ai pas eu besoin car ma vie est une course à obstacle à elle seule. Avec une hémiplégie droite depuis mes 4 ans et une endométriose, je ne m’ennuie jamais.

J’ai ainsi été plongé depuis toute petite dans le monde médical, entouré de personnels soignants et de grands spécialistes qui m’observaient comme si j’étais une statue de cire dans le musée Grévin alors qu’on était juste dans une salle d’examen des HUG. J’ai donc été attiré un peu naturellement vers un univers scientifico-pharmaco-paramédical. J’ai obtenu un master en chimie dans le secteur biomédical et c’est ainsi que j’ai proposé de ma personne à Adva, ma sœur de cœur.